PaperCraft : Comment bien Débuter ?

Envie vous lancer dans un nouveau loisir créatif ?

Le PaperCraft est une excellente idée ! Vous allez pouvoir réaliser de belles maquettes en papier, sur des thèmes aussi divers que vos animaux ou vos personnages de dessins animés préférés. Et vous pourrez ensuite vous en servir comme un élément original de décoration.

Vous avez par contre besoin de petits conseils avant de vous y mettre ?

Ça tombe bien, du matériel nécessaire aux gestes à connaitre en passant par pleins de petits conseils utiles, on vous aide ici à débuter dans le PaperCraft !

Collection Papercraft

Le matériel nécessaire

Si vous souhaitez vous lancer dans le PaperCraft, et réussir vos créations, sachez qu’il est préférable que vous soyez équipé des bons outils. Certains sont évidemment indispensables tandis que d’autres le deviendront rapidement à mesure que vous voudrez réaliser des maquettes 3D toujours plus perfectionnées !

Le papier adéquat

Impossible de faire une maquette en papier… sans papier !

Si vous avez décidé d’imprimer vous-même votre PaperCraft (il existe d’autres alternatives, mais on verra ça après), il vous faut évidemment du papier en plus d’une bonne imprimante. Vous ne pouvez cependant pas utiliser n’importe lequel, et surtout pas celui dont on se sert généralement.

Il faut en effet que votre papier soit suffisamment épais pour que votre maquette soit solide : un papier trop fin ne donnerait pas un résultat satisfaisant.

On vous conseille donc de délaisser le papier classique de 80/90g et de plutôt opter pour du 120 à 160g. Les feuilles sont alors suffisamment épaisses mais pas non plus trop cartonnées : il faut quand même qu’elles restent faciles à découper et à plier !

Un couteau à découper

Idéal pour des découpes précises !

Lorsque vous débutez, le couteau de précision n’est peut-être pas l’outil le plus essentiel. Quand le patron n’est pas très compliqué, une paire de ciseaux convient en effet parfaitement et si vous êtes assez habile, vous vous en sortirez très bien.

Par contre, si vous avez l’intention de vous lancer dans des maquettes plus complexes, vous vous rendrez rapidement compte que vos ciseaux ne seront plus assez pratiques ni assez précis, notamment au niveau des angles ou pour couper bien droit.

Il vous faut alors un moyen de découpe avec une lame simple, et le couteau de précision est l’outil le plus utile. Il ressemble à un cutter mais avec son format façon stylo bille, il est nettement plus maniable !

Couteaux de précision

Un tapis de découpe

Il va de pair avec le couteau !

Encore une fois, si lors de vos premiers PaperCraft vous faites simples, que vous vous contentez de patrons que vous découpez aux ciseaux, cetapis de découpe n’est pas essentiel.

Par contre, dès que vous passez à des maquettes plus élaborées, il se révèle indispensable. Il est notamment antidérapant, ce qui signifie qu’une fois que vous posez votre feuille dessus, elle ne bouge pas et vous pouvez alors découper de façon minutieuse.

Il a également la capacité d’auto-cicatriser ! Il ne craint pas les coups de lame, il se régénère tout seul et sa surface de travail reste donc parfaitement lisse. Et c’est quand même mieux que d’abîmer un vieux bureau ou de se contenter d’un carton très épais comme support.

Tapis de découpe

Une règle plate

Pour vos découpes et vos pliages !

La règle est un accessoire indispensable dont vous vous servirez notamment pour faire des découpes bien droites. Mais elle pourra également vous aider dans les pré-pliages, afin de mettre en forme votre maquette.

S’il y a de grandes chances que vous ayez déjà chez vous une règle, on vous conseille cependant d’en choisir une en métal et pas en plastique.

Ces dernières ne sont en effet pas assez solides pour être utilisées en même temps qu’un couteau de précision. Si jamais vous dérapez et que vous n’allez pas droit, vous découperez en effet facilement le plastique de votre règle… et elle ne sera alors plus du tout utilisable !

De la colle

Impossible de passer au montage sans elle !

La colle est peut-être primordiale, mais une nouvelle fois, vous ne devez pas prendre n’importe laquelle. Les colles blanches altèrent par exemple les couleurs de votre création, tandis que les sticks ne sont pas assez précis pour déposer de la colle là où il faut.

On vous conseille donc de privilégier une colle en pot avec pinceau applicateur, par exemple, ou une colle en tube mais avec un embout de précision.

Et qu’importe le modèle ou la marque, assurez-vous bien qu’elle devienne transparente lorsqu’elle sèche et qu’elle ne mouille pas trop. Si jamais votre papier gondole à cause de votre colle, le résultat ne sera pas joli du tout !

La préparation du PaperCraft

Maintenant que vous disposez de tout le matériel nécessaire, il est temps de vous lancer dans votre première réalisation. Un large choix s’offre à vous en matière de modèle, mais par contre, il faut que vous appreniez à bien plier et à bien découper. C’est en effet le secret qui va vous permettre de parfaitement réussir votre PaperCraft !

Le choix du modèle

Faites-vous plaisir !

Ce qui génial avec les maquettes 3D, c’est que vous pouvez en trouver sur les tous les thèmes. Il existe de nombreux pdf gratuits que vous pouvez télécharger et qui vous permettent alors de réaliser la figurine de votre personnage préféré ou un élément de décoration original.

Si vous savez que votre imprimante n’est pas très performante et que les couleurs qui vont en sortir ne seront pas très belles, vous pouvez également opter pour un kit comme ceux que nous avons dans notre boutique.

Imprimés de façon professionnelle sur du papier de qualité, ils vous permettront de créer un PaperCraft encore plus élégant, que vous pourrez exposer fièrement, que ce soit dans votre salon ou dans la chambre de votre enfant. Nous disposons en plus de nombreux modèles et vous en trouverez facilement un qui vous plaira !

Les plis

La première étape avant le montage !

Faire un pré-pliage avant le découpage peut paraitre étrange, mais c’est en fait le petit secret des initiés. Ça permet de gagner du temps ensuite, et ça aide aussi à avoir une maquette plus réussie, avec des pliages plus nets.

Pour marquer les plis, on vous conseille d’utiliser un vieux stylo qui n’a plus d’encre ou encore un porte-mine sans mine. Vous pouvez également vous servir d’un pousse-cuticule, par exemple.

Comme vous débutez, sachez également qu’il existe 2 types de plis :

  • Les plis en montagne sont représentés par des lignes alternant traits et points.
  • Les plis en vallée sont représentés par des lignes uniquement en tirets.
Collection Papercraft

Les découpes

On attaque les choses sérieuses !

Une fois que vous avez fait vos pré-pliages, vous pouvez désormais vous attaquer aux découpes. C’est à ce moment qu’il faut vous munir de votre règle et de votre couteau de précision pour un résultat parfait.

Il est d’ailleurs important que vous soyez précis et que vous découpiez exactement sur la ligne. Rien que quelques millimètres d’un côté ou de l’autre pourrait altérer le montage.

Il en va de même si vous avez décidé d’utiliser des ciseaux. Veillez à découper de façon bien droite ou vous risquez de vous retrouver avec une maquette dont les éléments ne s’emboitent pas ou avec des parties tordues !

L’assemblage final

Une fois que tout est plié et que tout est découpé, il ne reste plus qu’une étape : l’assemblage ! Une nouvelle fois, il va falloir que vous fassiez preuve de minutie (cette fois pour le collage), mais si vous suivez ces quelques conseils, vous ne devriez rencontrer aucun problème. Il ne vous reste ensuite plus qu’à vous occuper des finitions pour un résultat parfait !

Le collage

C’est là que votre PaperCraft prend forme !

Pour assembler votre maquette en papier, le plus simple est de coller les rabats un à la fois, et bien attendre qu’ils sèchent avant de passer au suivant. Ce n’est clairement pas la méthode la plus rapide, mais c’est celle qui garantit le meilleur résultat.

Pour parfaitement étaler la colle sur les languettes, on vous conseille d’utiliser un cure-dents, par exemple, si vous n’avez de pinceau.

N’utilisez par contre jamais vos doigts ! Ils doivent rester propres pour assembler les différents éléments et avec un peu de colle dessus, vous risqueriez de salir votre création et altérer ses couleurs.

Les finitions

Pour toucher à la perfection !

Comme vous n’en êtes qu’à vos débuts, vos collages ne seront peut-être pas parfaits. Il existe alors une astuce pour faire disparaitre les petites tranches blanches, là où se trouvaient les rabats : les colorier vous-même avec des feutres ou des crayons de couleur.

Pour protéger votre création de l’humidité, vous pouvez également la recouvrir d’un vernis qui aura pour but d’imperméabiliser le papier que vous avez utilisé.

Deux choix s’offrent alors à vous :

  • Du vernis incolore pour conserver des couleurs mattes.
  • Du vernis brillant pour apporter plus d’éclat et de luminosité aux couleurs.

Conclusion : Comment bien débuter le PaperCraft ?

Pour bien débuter le PaperCraft, vous devez donc avant tout vous équiper des bons outils : ce sont eux qui vous aideront dans la réalisation de votre projet !

Ensuite, il faut surtout que vous veilliez à être minutieux à la fois dans la découpe, dans le pliage et dans le collage. Ce sont tous ces petits détails qui permettent d’obtenir une réalisation proche de la perfection et que vous serez fier d’exposer et de montrer aux autres !